Pierre MOLINIER (1900-1976) Culminate Pierre... - Lot 16 - Marambat - de Malafosse

Lot 16
Aller au lot
Estimation :
8000 - 12000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 53 000EUR
Pierre MOLINIER (1900-1976) Culminate Pierre... - Lot 16 - Marambat - de Malafosse
Pierre MOLINIER (1900-1976) Culminate Pierre MOLINIER (1900-1976) Culminate Huile sur isorel 78 x 101 cm. D'autres oeuvres de Pierre Molinier exposées : Galerie L'Étoile scellée « Pierre Molinier », 1956. Galerie Daniel Cordier « Exposition inteRnatiOnale du Surréalisme (E.R.O.S.) », 1959-1960. Galleria Schwarz, « Mostra internazionale del surrealismo » (Milan), 1961. Galerie l'OEil, « L'Écart absolu », 1965. Le Frac-Nouvelle Aquitaine MÉCA (Bordeaux), « Molinier, rose saumon », 2023. En avril 1955, Molinier envoie des reproductions de ses dessins composés de poèmes à André Breton. Voici sa réponse : « Vous êtes aujourd'hui le maître du vertige, d'un de ces vertiges que Rimbaud s'était donné à tâche de fixer, et peut-être du pire. Les oeuvres jointes à votre envoi ne laissent aucun doute sur votre aspiration en ce sens et il me paraît difficile de porter le trouble plus loin. Elles sont aussi belles que scandaleuses, à l'unisson de tout ce que vous m'avez fait déjà entrevoir de votre oeuvre ». À l'année suivante Molinier se voit proposer une exposition personnelle à la galerie À L'Étoile scellée, dont le catalogue comporte la préface d'André Breton. Raymond Borde réalise un film documentaire « Molinier (21min) » en 1962 qui sera projeté publiquement à Bordeaux en 1966 lors du Festival Cinématographique. : « Tout ce que Pierre Molinier a peint en dehors d'elles participe, avec la digitale, la belladone et la stramoine, de leur sillage de rosée. Ses fleurs, fussent-elles des pivoines répandues, exhalent encore le parfum de leurs cuisses, d'autant plus ravissantes que damnantes d'hybridité. "Là, dit Rimbaud, la moralité des êtres actuels se décorpore en sa passion ou en son action. - Ô terrible frisson des amours novices sur le sol sanglant et par l'hydrogène clarteux ! Trouvez Hortense."
 La voici. » (Paris, L'Étoile scellée, préface d'André Breton, 1956) Documentation Borde : Pierre Molinier par Jean-Luc Mercié, Presse du réel / Kamel Mennour, 2010, p.269-273, les deux tableaux sont reproduits dans le script du film réalisé par Borde en 1962. L'exemplaire avec envoi autographe de Mercié à Madame Borde. COLLECTION COLETTE ET RAYMOND BORDE
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue